Accueillir son premier chat à la maison

"Je souhaite adopter mon premier chat...mais je me pose des questions sur le matériel à
prévoir... "


" J’ai déjà eu des chats, mais ça fait longtemps…j’ai peur d’avoir oublié comment on fait… "


Bravo, vous êtes au bon endroit et merci d'avoir engagé une réflexion autour du bien-être de
votre futur petit compagnon, c’est le premier pas indispensable pour envisager sereinement
l’adoption d’un chat.

Que faut-il faire pour assurer le bien-être de mon chat? 

Tout d'abord, voici tout le matériel nécessaire pour accueillir un chat chez soit : 

  • Une litière (bac avec couvercle ou non). S'il s'agit d'un chaton, il vaut mieux commencer par prendre une litière basse et non couverte pour qu'il puisse y accéder plus facilement. Quand il sera plus grand, il sera possible de l'échanger pour une litière couverte.

 

  • De la litière, il en existe de plusieurs sortes (agglomérante, végétale, minérale,...). Les chatons peuvent jouer avec leur litière et en grignoter, il vaut donc mieux éviter la litière agglomérante pour leur éviter des risques d'occlusion. Les litières parfumées sont à éviter.

  •  Un griffoir  : souvent on néglige le griffoir, mais n'oublions jamais qu'un chat aime faire ses griffes, c'est une part importante de son activité et de son bonheur, et nous souhaitons tous garder nos meubles intacts...

  • Une gamelle d'eau et une gamelle de nourriture. Les jeunes chatons ont besoin d'un bol plus bas tandis que les séniors ont du mal à se pencher et ont besoin d'un bol plus haut. La nourriture doit être de bonne qualité (éviter les croquettes de super marché type Wiskas ou Purina qui sont des catalyseurs du diabète et de maladies osseuses ou rénales incurables), et adaptée à l'âge et la condition du chat (chaton, chat stérilisé, hypoallergéniques, urinaires, ...)

  • Une caisse de transport. Attention à ne pas en prendre une trop petite, les chatons grandissent très vite et peuvent se retrouver trop à l'étroit dedans. Il existe des caisses de transport de toutes sortes (rigides, souples en tissus, sous forme de sac à dos avec une coque transparente,...) mais seules les cages rigides sont homologuées pour les transports sur longue distance (TGV, Avion, grands trajets en voiture). Il faut veiller à ce que le chat puisse s'allonger dedans correctement et à ce qu'il puisse se retourner facilement.

  • Un endroit pour dormir, accessible tout le temps et où il sait qu'il ne sera pas dérangé. Avec, il sera détendu et plus amical envers vous. Cela évite aussi que son endroit de détente ne devienne un endroit innacessible (sous un lit ou un meuble par exemple). Petit Bonus : lui aménager un coin détente près d'une fenêtre, les chats adorent regarder ce qu'il se passe dehors lorsque vous n'êtes pas à la maison.

Solana-don.png

Et puis, le matériel complémentaire pour le bonheur d'un félin de compagnie :

suivi.jpeg
  • Un arbre à chat. Il en existe de différentes tailles, formes et textures, mais le plus important est de veiller à ce qu'il soit stable.

  • La sécurisation des extérieurs (fenêtres, balcons et jardins). C'est un élément très important pour la vie de nos petits compagnons mais souvent oublié. Combien de chats ayant un accès à l'extérieur se sont fait écrasés ou sont partis et n'ont plus jamais donné signe de vie? Combien de petits funambules sur les balcons ont glissés à cause de la pluie ou d'une erreur d'inattention et sont morts ou ont finis handicapés à vie?  Vous pouvez retrouver une section plus complète qui explique comment sécuriser ses espaces plus loin sur cette page. 

  • Aménager des espaces en hauteur : les chats ne perçoivent pas la superficie d'un foyer comme nous, ils adorent sauter et se trouver un perchoir pour observer ce qu'il se passe dans la maison. Il est donc possible de déplacer des meubles pour lui créer un chemin lui permettant d'accéder aux hauteurs. Ce n'est pas beaucoup d'efforts pour nous, mais un terrain de jeu plus important pour lui.

Dois-je prévoir un budget conséquent pour les jouets et le matériel?

​Le jeu est important pour tous les chats, mais ils auront plus ou moins d'appétence au jeu en fonction de leur âge et de leur caractère. Si vous ne souhaitez pas dépenser des sommes énormes dans les jouets, nous vous conseillons plutôt de commencer par faire connaissance avec votre chat.

 

Prenez le temps de comprendre ce avec quoi il aime jouer, ce qui attire le plus son attention.​ Des objets de votre quotidien peuvent se transformer en une source interminable de jeux pour votre chaton, chat ado, chat adulte et même chat sénior ou "sauvetage" :

  • un stylo vide (sans capuchon), qui roule par terre

  • une petite balle, type balle de ping pong, balle de tennis ou balle rebondissante.

  • un ruban en tissu, un bouchon relié à une ficelle, ...

​Attention, cependant : il ne faut jamais laisser son chat jouer avec un nouveau jouet sans surveillance. Eh oui, dans les premiers temps surtout. Il faut voir comment il joue et veiller à ce qu'il ne soit pas en danger. C'est d'ailleurs ce que préconisent les fabricants de jouets. Il faut également vérifier que le jouet est en bon état et le changer s'il est abîmé pour éviter que le chat n'ingère de petits bouts.
 

Dans un deuxième temps, vous pourrez vous procurer des jouets adaptés à son âge et à votre budget ! Vous pouvez également en fabriquer vous-même. Si vous jouez avec un laser, attention à ne pas viser les yeux du chat !

Pour le reste du matériel, il est possible de construire soit-même un arbre à chat avec de la moquette, du sisal et des plaques de bois. Pour les gamelles, de simples bols suffisent et pour son endroit où dormir, un simple carton avec un pull portant votre odeur fera son bonheur.

Et pour la nourriture alors? Plutôt croquettes ou pâtée?

solana-collecte.png

Comme mentionné précédemment, il faut à tout prix leur donner des croquettes de bonne qualité, le surcoût à l'achat est rapidement amorti par une vie plus longue et une meilleure santé (et donc des frais vétérinaires réduits).

 

Les chats supportent mal le changement brusque d'alimentation, à l'adoption, nous vous donnons le nom des croquettes auxquelles votre chat aura été habitué. Si jamais vous souhaitez les changer, il faudra prévoir une période de transition où vous lui donnez un mix des deux croquettes en diminuant progressivement la proportion des anciennes croquettes. 


Et pour les quantités alors? Et bien vous pouvez donner des croquettes à volonté à votre chat, il va se nourrir à sa faim. Les chats prennent souvent plusieurs petits repas dans la journée. Vous pouvez également lui donner de la pâtée de temps en temps, mais attention à bien retirer ce qui n'a pas été mangé et qui est en train de noircir. Les croquettes ont aussi l'avantage d'éliminer une partie du tartre qui se dépose sur les dents, et de limiter les opérations de détartrage chez le vétérinaire.

Si vous voyez que votre chat mange toutes les croquettes dès que vous les mettez, qu'il vomit après avoir mangé trop vite son repas ou qu'il a prit trop de poids, il faudra réduire la quantité de croquettes disponible et fractionner les repas de la journée. Pour les chats les plus gourmands, il existe des croquettes plus grosse pour les forcer à mâcher, qui remplissent le ventre en étant moins caloriques ou bien il est possible de cacher les croquettes en changeant les croquettes de place pour forcer le chat à faire un petit peu d'exercice.

Attention ! Les chats ne digèrent pas le lait et ne peuvent pas manger de nourriture faite pour les humains (car trop salée, sucrée, ou grasse, cela peut leur causer des problèmes de santé de type hyper-tension ou diabète). Il ne faut JAMAIS leur donner les restes de vos repas. Il peuvent par contre manger du poisson cuit à la vapeur, mais gare aux viandes mal cuites qui peuvent contenir des vers. 

Comment s'occuper de la santé de mon chat? Et le vétérinaire, comment ça marche?

Eh bien, pour commencer, tous nos chats ont eu un contrôle complet chez le vétérinaire en entrant à l'association pour vérifier que tout va bien. Pour ceux adoptés en journée adoption, ils voient tous un vétérinaire avant l'ouverture du magasin au publique.

L'identification des chats est légalement obligatoire pour tout chat de plus de 7 mois depuis 2012. C'est pourquoi tous nos chats sont identifiés par puce. De plus, lorsque vous adoptez un chat chez nous, il sera forcément stérilisé (pour tous les chatons, les adoptants repartent avec un bon valable chez un vétérinaire partenaire pour qu'il soit stérilisé à nos frais OBLIGATOIREMENT avant le jour de ses 6 mois).

Il est important d'effectuer une visite de contrôle chez le vétérinaire une fois tous les ans pour vérifier que tout se passe bien. Vous pouvez en profiter pour faire vacciner votre chat à cette occasion. Même si tout se passe bien, votre vétérinaire peut voir des choses qui sont difficiles à voir si on n'est pas formé pour (par exemple voir l'avancée du tartre sur les dents du chat et s'il faut effectuer un détartrage ou non). 

Les vaccins : ils dépendent des conditions de vie de votre chat. Un chat qui n'a pas accès à l'extérieur n'aura besoin que du vaccin Typhus/Coryza (il n'évite pas d'attraper ces maladies, mais il empêche de les contracter sous une forme mortelle) qui se présente sous la forme d'une injection et de son rappel 1 mois après, puis d'un rappel une fois tous les 2 à 3 ans. 

Un chat qui a accès a l'extérieur aura besoin de rappel de vaccin Typhus/Coryza plus fréquents, mais aussi d'un vaccin contre la leucose (aussi appelée FeLV) dont le rappel a lieu une fois tous les ans. Pour voyager à l'étranger, il faut également faire le vaccin contre la rage. 

Les vétérinaires ont déjà les vaccins sur place, il n'y a pas besoin de passer en pharmacie avant pour pouvoir se les procurer ! 

Attention, ce n'est pas parce qu'un chat ne sors pas qu'il ne peut pas tomber malade, nous ramenons régulièrement des microbes ou des spores sous nos chaussures en rentrant à la maison, la vaccination est donc importante pour tous ! L'association vaccine tous ses chats au Typhus/Coryza et ne prend en charge que la première injection, si le rappel a été effectué, nous demandons une participation financière de 30€.

Le vermifuge : les œufs de vers peuvent rester en phase dormante pendant des années dans le corps du chat avant d'éclore soudainement. Ils peuvent provenir d'une viande mangée qui n'était pas assez cuite, d'une nourriture avariée dans laquelle des insectes ont pondu (attention à la pâtée l'été quand il fait chaud !) ou bien ils peuvent être transmis par le lait maternel. Ainsi, même si le chat ne sort pas, il peut quand même avoir des vers à un moment ou à un autre de sa vie. 

Pour cela, il faut vermifuger le chaton tous les mois jusqu’à ses 6 mois puis 2 (appartement) à 4 (sorties
possibles) fois par an avec un vermifuge adapté à son âge.

Il en existe sous plusieurs formes : en sprays, en pâte à appliquer dans le cou, en pipettes ou en cachets, qui sont sans danger. Attention, si plusieurs chats cohabitent ensemble, il vaut mieux éviter les formes de vermifuges et anti-puces qui se placent dans le pelage dans le cou car un des chats pourrait l'ingérer en faisant la toilette de l'autre. Mieux vaut également éviter les colliers anti-puce qui peuvent être dangereux pour le chat. 

Certaines formes de vermifuges comme le Stronghold que nous utilisons à l'association protègent contre les puces, les tiques et les vers à la fois. Vous pouvez vous procurer du vermifuge chez le vétérinaire, gardez bien à
l'esprit que les antiparasitaires achetés en supermarché sont souvent inefficaces.


Pour plus de praticité, notez les dates et les produits utilisés dans le carnet de santé : ainsi, vous ne risquerez pas d'oublier la date de rappel.

Ayez toujours le numéro du vétérinaire à portée de main. Un chat, et plus encore un chaton, est susceptible de se blesser ou de tomber malade et tout retard dans le diagnostic et les soins peut lui être fatal. Il faut s'inquiéter rapidement si le chaton ne mange pas, est abattu ou apathique, vomit, a la diarrhée ou a un comportement différent de ses habitudes.
 

 

Si vous voulez en savoir plus sur les types de maladies qu'un chat peut contracter, vous pouvez consulter notre rubrique Maladies courantes du chat et du chien

Il paraît qu'un chaton grandit beaucoup, mais j'ai du mal à me le représenter. Avez-vous quelques exemples?

mamanchats.jpg
giada.jpg

Portée de Lannister à une semaine  et  portée adoptive de Giada à 4 semaines

IMG-20211102-WA0000_edited.jpg

Peter, 2 mois avec ses copines adultes en famille d'accueil

Le chat est un animal qui grandit particulièrement vite. En effet, la période de gestation d'une femelle n'est que de 2 mois et le chat a déjà une taille presque adulte en 8 mois. (les femelles les plus précoces peuvent même avoir leurs premières chaleurs dès l'âge de 4 mois !) 

Pendant la première semaine de sa vie, le chat a les yeux fermés et les oreilles collées à sa tête. Ses yeux s'ouvrent au bout de quelques jours et ses oreilles se décollent. Ils ne peuvent alors pas faire grand chose. 

A la fin de la deuxième semaine, ils vont commencer à se déplacer avec plus de facilité et progressivement commencer à jouer. Les chatons sont allaités jusqu'à leurs 2 mois et apprennent progressivement à manger de la nourriture solide. S'ils sont avec leur mère, elle les éduque et leur apprend à aller à la litière. S'ils ne sont pas avec leurs mère, les chats sont des animaux très propres et apprennent à aller à la litière pendant leur période de quarantaine avant de rejoindre une famille d'accueil.

Les chatons peuvent être adoptés dès l'âge de 2 mois et demi, mais c'est encore un âge très jeune pour être séparé de sa famille et aller vivre tout seul. Plus le chaton passe de temps avec des copains et plus il va pouvoir apprendre des choses (par exemple à jouer sans les griffes et sans mordre !) 

Entre ses 3 mois et ses 6 mois, le chaton va gagner en mobilité et va être une petite pile d'énergie qui a besoin de se dépenser. Il lui faut beaucoup d'attention pour ne pas qu'il se blesse par accident ou pour limiter les bêtises. A cet âge, il a besoin de compagnie : soit la présence d'un copain, soit une personne qui peut rentrer à la maison le midi et passer un petit peu de temps avec lui. En plus, c'est aussi l'âge où il va avoir ses dents de lait et il va avoir la fâcheuse manie de tout mordiller pour essayer de soulage la douleur des dents qui poussent. Attention donc à bien protéger les câbles électriques.

IMG-20220102-WA0003_edited.jpg
Hilton1_edited.jpg

Clyde à 2 mois et demi, Clyde à 1 an et demi

IMG-20211213-WA0000_edited.jpg
IMG-20211213-WA0001.jpg

Absolem à 3 mois, Absolem à 8 mois

A partir de 6 mois, le chaton commence à se calmer et sa croissance ralentit. Elle s'arrête souvent quand il atteint l'âge de 8 mois, ensuite, il va plus prendre en muscle et en volume qu'en hauteur ! Il atteint sa taille et corpulence définitive entre 1 an et 1 an et demi.

Le saviez-vous? Tous les chatons naissent avec les yeux bleus et la couleur peut changer quand ils grandissent. De même, le pelage peut légèrement s'éclaircir ou foncer quand ils grandissent et se stabilise quand ils sont adultes. 

IMG-20220102-WA0002_edited.jpg
Raquette&Hilton.jpg

Clyde, 3 mois et Bonnie, 4 mois,      Bonnie 1 an et demi

IMG-20211124-WA0000.jpg
20220309_120725.jpg
IMG-20220317-WA0000.jpg

Kyo, 1 mois et demi,     Kyo, 3 mois et demi et Keolis 9 mois,       Kyo 7 mois. 

Comment caresser un chat? Pourquoi mon chat ne veux pas être porté?

Les chats adorent recevoir des caresses sur le poitrail, derrière les oreille, au bas du dos et venir frotter leur tête contre nous. Il faut éviter de les caresser à rebrousse-poil.

Ce sont des animaux sensibles et ils ont tous leur histoire plus ou moins difficile, de plus, il faut bien nous rendre compte que nous sommes des géants pour eux. Ainsi, le chat va avoir besoin d'avoir un petit peu de temps et de patience pour apprendre à vous connaître avant de pouvoir vous faire confiance. Chaque chat est est différent, lui donner le temps, c'est aussi prendre le temps d'apprendre à le connaître et savoir ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas. 

Le jeu est notamment un excellent moyen de tisser un lien avec votre chat, alors ne vous en privez pas ! Vous pouvez lui proposer des caresses, mais arrêtez-vous s'il montre du mécontentement.

Une fois que vous le sentez à l'aise avec vous, qu'il se laisse toucher et qu'il réclame de lui-même des caresses, vous pouvez essayer de le caresser dans des zones plus sensibles (par exemple sur le ventre), et commencer à progressivement l'habituer à être soulevé du sol. Il faut y aller petit à petit en plaçant ses mains derrière ses pattes avant pour le soulever, de plus en plus haut au fil des jours jusqu'à pouvoir le porter dans les bras. Si vous arrivez à le porter, n'oubliez pas qu'il faut toujours soutenir le chat pour qu'il soit bien stable et se sente en sécurité.

Penser à lui offrir des caresses et des friandises à chaque fois que tout  se passe bien. 

Si vous brusquez la rencontre alors que le chat ne vous fait pas encore confiance, il risque d'avoir un peur du contact avec vous et de refuser d'être porté, ainsi que d'être plus distant que ce qu'il aurait pu être. Attention, certains chats n'apprécient pas du tout être porté et il faut apprendre à s'y faire, ce n'est pas pour autant que ça ne peut pas être un super chat ! 

Un chat peut-il apprendre des choses? 

Un chat peut apprendre beaucoup de choses tout seul : ouvrir les portes, se réveiller en même temps que vous, prendre le rythme de votre famille, vous attendre à la porte à votre arrivée le soir, ouvrir les portes, utiliser une chatière…
 

Il peut aussi apprendre des choses grâce à vous : s’asseoir, uriner dans les toilettes, uriner correctement dans une litière avec couvercle, ne pas gratter les plantes, ne pas monter sur la table, donner la patte, aller d’un endroit à un autre… Commencez l’éducation du chaton ou même de votre chat plus âgé dès son arrivée, soyez persévérant, patient et réaliste. Instaurez des règles simples, claires et sans exception.

Comment éduquer un chat, quelles sont les règles à appliquer?

Le renforcement positif est idéal pour favoriser l’apprentissage :

  • A chaque bonne attitude, voix douce, récompenses alimentaires, caresses.

  • L’extinction : ne pas répondre à un comportement indésirable.

Exemples :

  1. Si lorsque votre chaton miaule devant la porte pour rentrer dans la pièce et que vous ne voulez pas qu’il entre, n’ouvrez pas la porte pour lui parler et lui demander de se taire. Voici comment le chat raisonne : « J’ai miaulé, mon maitre ouvre la porte, donc je dois continuer à miauler pour qu’il me laisse entrer. » Pour faire cesser ce comportement, il ne faut pas y répondre.

  2. Si un chaton mordille vos mains ou joue avec les griffes, il faut cesser immédiatement de jouer avec lui.  

 

 

Les punitions :
Si votre chat fait une bêtise, il ne faut jamais le battre. Toute violence physique est évidemment à proscrire : parce que la violence ne résout rien, mais surtout parce que cela renforce le comportement gênant.


La punition (uniquement si le chaton a eu un développement comportemental normal) doit être simultanée à la faute : les chats ayant très mauvaise mémoire, s'ils ne sont pas pris sur le fait en train de faire une bêtise, ils ne comprendront pas pourquoi ils sont punis car ils auront oublié ce qu’ils ont fait.

Ainsi, toute punition appliquée à contretemps, engendrant douleur ou peur, aura des conséquences dramatiques sur vos relations et déclenchera des troubles anxieux. Un chat n'est pas un chien et ne comprend pas l'autorité. 

  • Punition éthologique : petites tapes du doigt sur le nez, prise par la peau du cou en « labourant » le ventre avec les doigts (comme le fait sa mère)

  • Punition sur le fait : NON vigoureux sans crier (le chat attache une grande importance au ton de la voix), claque dans les mains

  • Punition à distance (la plus productive) : quand le chaton fait sa faute, un objet léger et bruyant est lancé à côté de lui (trousseau de clés, revue, pantoufle). La plupart du temps, surpris il arrête. La spray thérapie (pulvérisation d’eau) est très efficace.


Un chat ne fait jamais une bêtise exprès. Il fait ce que lui dicte son instinct ou bien réagit en fonction de son éducation. On a donc tout intérêt à l’éduquer de la meilleure façon pour qu’il sache ce qu’il peut faire et ce qu’il ne doit pas faire.